Manifeste autour de la question de l’immigration en France

 

Avant propos

Si j’écris cette tentative d’analyse personnelle sur la question des migrante..s c’est avant tout pour susciter chez vous une étincelle de bon sens sur la question de l’immigration en France.

Le capitalisme et la mondialisation, les véritables sources du problème, pas les migrant.e.s !!

Si en France nous avons des migrant.e.s qui viennent, ce n’est pas par plaisir qu’ils migrent mais car ils fuient la guerre et la désolation dans leur pays d’origine provoquées part la coalition occidentale. Les gouvernements de la coalition occidentale font toutes ces guerres à l’étranger au nom de la démocratie, de la liberté, de la laïcité et au nom des droits de l’Homme universel pour mieux légitimer la colonisation, les massacres et autre saloperies ainsi que surtout le pillage de ressources naturelles dans les pays convoités.

Actuellement à l’heure où je vous écris le peuple syrien souffre et meurt sous nos bombes que larguent la coalition occidentale et les exactions militaires que celle-ci commet en terre syrienne. Ce peuple est pris en tenailles par le dictateur Bashar El-Assad, Daesh, les rebelles et la coalition occidentale. Imaginez un peu l’horreur qu’ils vivent.

En autres il y a aussi le peuple palestinien qui s’en prend plein dans la gueule avec l’état sioniste d’extrême droite israélienne et son armée soutenus par bon nombre de pays occidentaux comme les USA , la France et d’autres, ainsi que par le lobby sioniste internationale (Crif et consort). Mais ça peu de médias en parlent et rien que le fait de le dire, on peut être accusé d’antisémitisme par le système.

Passage du très bon bouquin « 1984 » de Georges Orwell qui résume parfaitement bien en quelques phrases l’une des fonctions principales de la guerre moderne voulu par la classe dominante.

Selon les principes de la double pensée, peu importe que la guerre ne soit pas réelle, ou si elle l’est que la victoire ne soit pas possible. La guerre ne vise pas la victoire, elle vise à être continuelle. L’acte essentiel de la guerre moderne est la destruction du produit du travail humain. Une société hiérarchisée n’est possible que si elle s’appuie sur la pauvreté et l’ignorance. En principe l’effort de guerre a toujours pour but de conserver la société au bord de la famine. La guerre est menée par l’oligarchie contre ses propres sujets. Et son objet n’est pas de remporter la victoire sur l’Eurasia ou l’Estasia mais de garder la structure même de la société intacte.

Les migrant.e.s, l’outillage de prédilection de la classe dominante mondiale

Les migrant.e.s sont les outils de prédilection de la classe dominante afin déstabiliser les peuples et de les noyer dans la masse globale afin de leur enlever toute particularité pour que tous les peuples ne se distingue plus par leur culture, cultes religieux et traditions et leurs origines. En sommes un seul peuple unique sans identité réel mise à part du fait qu’il est vivant et humain pour les contrôler tous d’un revers de la main. Inquiétant à mon sens. Ça me rappel les heures sombres du nazisme en France que heureusement n’ai pas connu.

Ils utilisent les migrant.e.s pour créer des tentions socio-économiques, culturels et religieux aux seins des nations en occident pour que les précaires se montent les uns contre les autres afin verrouiller toutes possibilités d’un printemps occidental contre les oligarques qui y siègent et y fait régner la terreur du capital et de la mondialisation dans une ambiance fascisante ultra sécuritaire, ce qui est très inquiétant notamment avec l’arrivé au pouvoir de Donald Trumps aux états unis et d’Emmanuel Macron chez nous.

D’autant plus que cette façon abjecte d’utiliser tous ces malheureux fuyant la désolation et la guerre a aussi pour but de nourrir chaque jour un peu plus le cheval de guerre de l’extrême droite radicale partout en occident et en France avec le Front national et notamment certains groupuscules fascistes, xénophobes et violent etc comme la riposte laïque, les identitaires, les néos nazis ainsi que des collectifs claire-obscures d’actions antifascistes qui utilisent les mêmes méthodes que celles de leurs ennemis politiques pour imposer leur conception du monde et idéologie politique.

Les patrons les grands gagnants dans l’histoire

Une partie du peuple de France crois que les migrant.e.s leur volent leur travail mais c’est faux. Pourquoi ? Les français ne souhaitent pas faire certains métiers qui à leurs yeux sont dégradants et ou sont très physiques donc ils les laissent aux travailleurs pauvres, travailleurs détachés et migrants qui eux le prennent sans rechigner car ils en ont besoin pour survivre avec leurs proches. Le patronat du privé comme public paye moins chère les travailleurs détachés et les migrants et pour certains les embauchent au noir, ce qui à pour effet la concurrence déloyale de l’emploi et surtout ça arrange bien les patrons qui peuvent se gaver. Les migrant.e.s et les travailleurs détachés acceptent presque n’importe quels conditions de travail et salaires car ils sont dans une situation de survie et veulent nourrir leurs gosses et leur femme et envoyer le reste de l’argent au reste de leur famille dans leur pays natale ; ce qui est totalement compréhensif. Ils ont encore le sens des valeurs de fraternité, de fidélité et de respect envers leurs semblables contrairement à nous qui laissons nos vieux et proches porteurs d’un handicape dans des instituts délabrés où ils sont malheureux et loin des êtres qu’ils aiment et où le personnel souvent les maltraite, les humilie ou les infantilise voire les trois à la fois. Là dessus nous ne sommes pas du tout exemplaires contrairement aux migrant.e.s venant chez nous.

Actuellement le régime allemand propose du travail d’utilité publique aux migrant.e.s pour 0€80 de l’heure dans les centres d’hébergement où ils sont accueilli. D’ici 3 ans plus de 100 000 postes du ce type sera crée et proposé aux migrant.e.s venant sur le territoire Allemand. Chose qui est moribonde, révoltante et qui d’ailleurs fait polémique en Allemagne. Source ici et .

Ça ne sert à rien de fermer nos frontières, ça ne ferra que ternir notre réputation au niveau internationale et compliquer la vie de celles et ceux qui fuient la guerre, la désolation, les dictatures et les catastrophes écologiques qui émane en autre de notre régime. La préférence national ne sert à rien non plus même si cela peut être alléchant, car cela d’une part serait injuste et discriminatoire et d’une autre car même si ça se produisez pour x raisons je pense que le patronat et le système ne laisseraient pas faire. Du coté de la plus part des gauches ça ne passeraient pas non plus et ça se terminerait en insurrection populaire assez rapidement. Le pire c’est que les entreprises et les multinationales useraient de combines pour contourner la préférence nationale instauré par le régime et au final ça ne servirait à rien. Regardez ce que ça donne avec la récente mesure Molière.

Ce qui serait plutôt judicieux de faire c’est que l’ont réajuste les acquis sociaux, les conditions de travail et le salaire des travailleurs détachés avec celui des travailleurs français ce qui déjà remettrait les pendules à l’heure à pas mal d’entreprises et de multinationales qui n’embaucheront plus par souci de profils mais pour les réelles compétences de chacun.e d’entre nous. Ce qui donnerait une chance à l’emploi pour tous y compris pour les migrant.e.s qui veulent s’intégrer dans la société française et la faire vivre avec nous. Je propose que les pays membre de l’union se base sur le SMIC du pays membre le plus élevé, le code du travail le plus respectueux en vers les salariées de tout horizon et avec les meilleurs acquis sociaux afin que tout les travailleurs européen y gagne mais vu que l’UE n’est pas sociales, écologiste et solidaire, il vaut mieux en sortir pour le moment si nous voulons préserver et améliorer nos droits que ça soit pour le travailleur français comme étranger.

Nous sommes responsables de notre situation actuelle avec l’immigration

Tout d’abords car nous ne trouvons pas le courage d’exiger de la part de notre régime capitaliste, mondialiste et fasciste l’arrêt immédiat de la guerre en Syrie et au proche et Moyen Orient.

A vouloir jouer les interventionnistes hypocrites aux 4 coins du monde au nom de la liberté, de la laïcité et de la démocratie tout en pillant les ressources naturelles des autres pays, nous finissons par le payer avec les attentats sur le sol européen et français. D’autant plus que chez nous, nous ne sommes pas réellement en démocratie au sens stricte du terme. Balayons devant notre porte avent de s’occuper celles des autres.

Fais ce que je dis pas ce que je fais

Du coté de la gauche un certain nombre de citoyen.ne.s lambda comme militantes, d’intellectuelles, d’artistes, de journalistes et d’hommes politiques culpabilisent et donnent des leçons de vie au reste de la population sur la question de l’immigration, comme quoi nous sommes une terre d’asile où nous pouvons accueillir tous les malheureux du monde et qu’il faut donc ouvrir nos frontières et nos cœur aux migrant.e.s. Je crois que nous en avons la capacité ainsi que le devoir de les accueillir avec dignité et décemment mais pas n’importe quel manière. Nous devons le faire de façon raisonné, intelligente, humaine et surtout de façon démocratique pour que tous s’y retrouvent et que ça ne soit pas l’enfer pour les uns comme pour les autres.

Je propose que celles et ceux qui se battent en faveur de l’abolition des frontières partout dans le monde et qui croient que l’on peut accueillir toute la misère du monde sans retenu et de façon irréfléchie, de bien vouloir démonter leurs portes et portails principaux d’entrée de leurs logements ou de leur squats afin que tous puissent y venir et y vivre comme bon leur semblent. Je suggère aussi que ces personnes accueil une à plusieurs familles Rroms, syrienne, algérienne etc dans leur salon et chambres d’ami.e.s. Moi même à l’époque où j’étais engagé au sein d’un collectif grenoblois pour le soutien aux population Rroms, à ce moment là j’ai appliqué ma seconde proposition à ma propre personne. J’ai accueilli à quelques reprises des Rroms dans ma chambre d’ami.e.s – salon. Là plus part du temps ça s’est toujours plus ou moins bien déroulé.

Conclusion

En sommes ce qui faut retenir, c’est que les migrant.e.s qui arrivent en France et partout dans les pays européens est l’un des résultats du capitalisme mondiale ultra libérale et de ses immondes guerres contre les peuples du monde afin de les piller de leurs richesses, de leur souveraineté nationale, indépendance et liberté.

Là où se trompe une partie du peuple de France et plus particulièrement les personnes qui se revendiquent de la dissidence française ou provenant de l’extrême droite, c’est qu’ils s’en prennent aux conséquences en pointant du doigt des boucs émissaires « Les migrant.e.s » (et plus précisément les musulmans et les Rroms) alors qu’il faut s’attaquer aux causes qui est le capitalisme mondiale ultra libérale et le fascisme internationale.

Il faut exiger des patrons d’entreprises et de multinationales les mêmes conditions de travail, acquis sociaux et salaires autant pour les travailleurs français comme étranger afin d’en finir avec les inégalités salariales et la concurrence gerbante qui n’a le seul but de diviser les précaires et les peuples du monde et de permettre aux PDG et aux actionnaires de grands groupes Français tout comme aux multinationales de se faire du pognon sur le dos des autres.

La meilleur chose à faire c’est d’accueillir dans la mesure du possible les migrant.e.s chez nous en France avec dignité et humanisme tout en exigeant de notre régime de ne plus s’impliquer dans les guerres du capitale mondiale partout dans le monde et d’aider celles et ceux qui souhaitent s’intégrer dans notre société sans pour autant qu’elles laissent leur identité, leur culture et religion en dehors de nos contrées. Cependant les individus qui viennent chez nous avec des intentions malveillantes ou terroristes qui sont juste là pour nos aides sociales devraient avoir vocation de quitter le territoire Français sur le champs après avoir purger leur peine si ils ont commis des délit sur le sol national puis les renvoyer dans leur pays d’origine avec interdiction de revenir en France.

Donner moi votre avis, merci.

 

 

 

3 Replies to “Manifeste autour de la question de l’immigration en France”

  1. Rétroliens : Manifeste autour de la question de l’immigration en France… – Les moutons enragés

  2. Vous voulez qu on les nourissent qu on se fasse violer voler tuer qu on disparaissent et qu ils nous remplacent. Vous n etes pas realiste .je suis venu faire un tour sur votre dute mais je n y reviendrai pas salut

    • Tout d’abord bonsoir,

      Si vous aviez pris la peine de lire mon billet jusqu’au bout vous auriez compris que je suis réaliste et que je condamne tout autant que vous les individus qui commettent des délits sur le sol Français et à notre encontre. Je propose à la fin de mon manifeste de renvoyer tout migrants dans son pays natal après purger sa peine en France suite à ses actes criminels.

      Je constate aussi que vous êtes une personne qui généralise. Non tous les migrants ne sont pas des violeurs, des assassins, des terroristes ou des voleurs. C’est une minorités d’entre eux seulement et c’est à ceux là qui faut dégager, les autres ils faut selon moi les aider et leur donner une chance de s’intégrer et de vivre décemment en notre société Française. Vous êtes malheureusement un mouton du système qui se nourrit des masses médias et de sites xénophobes et islamophobes tel que Fdesouche ou Riposte laïque, c’est ce que veut le système, nous diviser. Alors soyons plus malin que lui et unissons nos force pour s’en défaire.

      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*