L’histoire d’un militant ordinaire qui rencontra Eva joly, une femme hors du commun

Je vais vous parler aujourd’hui d’une femme extraordinaire « Eva Joly » !!

Je tiens tout d’abord à vous raconter une anecdote qui s’était passée lors des élections présidentielles au début 2012. C’était le 12 Mars à Grenoble à la Halle Clemenceau si je me souviens bien. C’est d’ailleurs depuis ce jour que je suis militant chez EELV.

Quelques jours avant, en allant prendre le train pour me rendre au boulot comme tous les matins, un militant de EELV distribuait des tracts pour le meeting de Éva Joly qui devait avoir lieu le jeudi 12 mars. Je le pris avec espoir et je fus étonné quand je vis pour la première fois à quoi ressemblait véritablement Eva Joly dont on m’avait tant parlé par le passé.

Le soir venu je suis allé au meeting sans grande attente, juste pour me divertir et me donner une idée de ce à quoi ressemblait un meeting d’homme/femme politique. Quand je suis arrivé à la Halle Clemenceau vers 20h, j’ai vu des personnes qui tenaient l’entrée ; je les connaissais de vue. Dès mon entrée, peu convaincu de ce à quoi j’allais assister, je fis la rencontre quelque peu brutale d’un militant de EELV « Thomas ». Il se demandait ce que je foutais là et me dit qu’avec mes convictions je n’aurais jamais dû venir, car il me considérait comme faisant partie du Parti Communiste, du Nouveau Parti Anticapitaliste ou du Parti Pirate, mais me laissa tranquille pour la soirée.

Il y eut plusieurs discours, parmi lesquels celui de Cécile Duflot. Puis finalement Éva commença son discours pour les élections présidentielles. Enfin ! Plus elle parlait, plus j’étais enthousiaste et profondément touché par ce qu’elle disait et ce qu’elle voulait entreprendre pour rendre la vie plus facile pour le peuple. Tout ce temps là, je l’écoutais avec passion, galvanisé, tout en hurlant « Éva Présidente !! » ou bien « Vive Eva Joly !! » et en secouant un drapeau de EELV, si je me souviens bien. Après son discours mémorable, sans espérer quoi que ce soit, je me dirigeai vers la scène où elle avait fait son discours politique pour la voir de plus près. J’eus beaucoup de chance et pus me glisser parmi la foule pour l’approcher de prés. Je lui serrai la main tout en lui disant qu’elle méritait d’être ma présidente et celle de mon pays. À ce moment-là j’avais presque les larmes aux yeux, je n’avais qu’une envie : pleurer de joie et d’espoir dans ses bras, mais je ne m’en pensai pas digne. À cette poignée de main je sentis une grande joie, de la force, de l’espoir, de la conviction, de l’admiration et de la reconnaissance m’envahir. De plus, je ressentis qu’elle m’avait transmis par sa poignée de main une partie de son expérience et de sa force qui désormais m’empêchait de désespérer sur le triste sort de la France. 4 à 8 caméras, ainsi que quelques micros de journalistes nous entouraient Éva et moi pendant ce bref instant magique. Peu de temps après, je déambulais toujours dans la Halle à la recherche de quelqu’un qui allait à Fontaine en voiture pour retourner chez mon père. Depuis j’ai foi en Éva Joly et j’ai acquis l’audace de militer pour un monde plus juste et libre pour tous. Encore une chose : je ne remercierai jamais assez Éva pour sa tentative de changer et sauver la France et pour l’espoir qu’elle m’a donné pendant ce cours instant de ma vie. Je ne l’oublierai jamais, je pense, elle sera toujours dans mon cœur. Merci encore à toi Éva.

Je n’ai pas tout dit de cette anecdote ; j’ai fait d’autres fabuleuses rencontres comme celle d’un super élu Échirollois lors de ce meeting émouvant. Pour moi, cette rencontre fut un cadeau du Seigneur et un grand privilège. Suite à cette heureuse rencontre, j’eus la force quelques jours plus tard de mettre fin à mon embrigadement en cours dans la secte des Témoins de Jéhovah.

Merci encore Eva, pour moi tu est une femme exemplaire, adorable et humaine, proche du peuple et tu te bats pour tes convictions, par exemple la lutte contre la corruption et la délinquance financière ainsi que pour l’écologie.

Et si je pouvais un seul instant de ma vie boire un thé ou prendre un repas avec Eva pour parler politique et qu’elle me guide dans ma carrière de militant politique. Je serais heureux de faire plus humble connaissance avec elle.

Voici la biographie d’Eva Joly si elle vous intéresse aussi.

Biographie d’Éva

Eva Joly, née à Oslo le 5 décembre 1943, est Députée européenne et présidente de la Commission Développement du Parlement européen.

De nationalité franco-norvégienne, elle a été élue députée européenne le 7 juin 2009, en deuxième position sur la liste Europe Ecologie en Ile-de-France. Elle préside la Commission du développement du Parlement européen et est membre suppléante de sa Commission des Affaires économiques et monétaires, ainsi que de l’Assemblée parlementaire paritaire UE-ACP.

Arrivée à Paris à l’âge de 20 ans, elle a d’abord été jeune fille au pair avant d’être successivement secrétaire chez le producteur de musique Eddie Barclay et styliste de mode. Étudiant dans le même temps le droit public et les sciences politiques, elle est ensuite devenue la conseillère juridique d’un hôpital psychiatrique avant d’intégrer la magistrature, d’abord comme Substitut du Procureur de la République d’Orléans puis d’Évry. Elle a ensuite été nommée Secrétaire générale adjointe du CIRI (Comité interministériel de Restructuration industrielle), service du Ministère de l’économie et des finances en charge de la restructuration des grandes entreprises en difficultés.

De retour dans la magistrature en tant que Juge d’Instruction, elle a instruit certaines des principales affaires politico-financières des années 1990 – l’affaire Elf étant aujourd’hui encore la plus connue d’entre elles.

Elle a travaillé de 2005 à 2009 en tant que Conseillère du gouvernement norvégien, notamment en dirigeant les actions de son Agence pour le développement international (NORAD) contre la corruption et le détournement d’argent. Si elle a démissionné de son poste suite à son élection au Parlement européen, elle continue aujourd’hui encore à être régulièrement consultée au niveau international pour son expertise en matière de flux financiers, de criminalité économique et de développement. Elle a ainsi été conseillère de l’Islande dans la conduite des investigations sur la faillite de son système bancaire en octobre 2008.

En 2012, elle fut la candidate d’Europe-Écologie- Les Verts aux élections présidentielles.

Eva Joly a publié de nombreux articles et livres, parmi lesquels notre affaire à tous, est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? La force qui nous manque, des héros ordinaires et les yeux de lira aux éditions des Arènes. Elle est docteur honoris causa de l’Université de Bergen, et a reçu de nombreuses autres distinctions.

Depuis ce temps j’ai quitté le parti d’EELV en 2015, car je n’étais plus en accord avec lui et ses membres ainsi qu’avec les politiques politiciennes et d’austérité verte menées par l’équipe municipale grenobloise d’Eric Piolle. Cependant, je n’ai jamais renoncé à l’admiration et au respect que je porte à Éva Joly, cette grande femme qui œuvre pour la justice sociale et écologique en ce monde. Néanmoins, en 2019 je me suis réconcilié avec la majorité d’Eric Piolle pour bien des raisons lors de la campagne municipale.

Vos avis m’intéressent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *